Découvrir Verceil

DÉCOUVRIR VERCEIL

Ville au charme discret, connue surtout pour son surnom de «capitale européenne du riz», Verceil est en fait l’une des villes les plus intéressantes du Piémont et, presque certainement, l’une des plus riches en trésors et en chefs-d’œuvre artistiques. La visiter sera une merveilleuse surprise.

Verceil: un voyage à travers l’art et la culture

L’abbaye de saint André

Symbole de la ville depuis plus de 800 ans, l’abbaye de saint André est un exemple exceptionnel de la fusion des éléments romans et gothiques. Érigée entre 1219 et 1227 sur ordre du cardinal Guala Bicchieri, elle présente une façade majestueuse embellie par la splendide rosace et les lunettes raffinées des trois portails ainsi qu’un intérieur surprenant, sobre et élégant, à trois nefs à voûtes d’arêtes, un très haut transept et un grand presbytère. En plus d’un magnifique cloître, l’abbaye abrite l’une des plus belles salles capitulaires d’Italie, où en 1310, en présence de l’empereur Henri VII, la paix entre les Guelfes et les Gibelins de Verceil fut signée.

La cathédrale de saint Eusèbe

L’imposante cathédrale de saint Eusèbe, autre symbole de la ville, a été construite comme une basilique de cimetière probablement par Eusèbe lui-même, premier proto-évêque de Verceil, et reconstruite plusieurs fois au cours des siècles. Vous pouvez admirer la façade baroque du XVIIIe siècle, surmontée du grand dôme construit au XIXe siècle, et le clocher médiéval. À l’intérieur, suspendu au centre de la nef, se trouve un splendide crucifix en feuille d’argent de la période ottonienne, considéré comme l’un des plus importants exemples d’art sacré du Moyen Âge.

L’église de saint Christophe

L’église de saint Christophe est un petit bijou de la ville qui abrite quelques œuvres précieuses du talentueux Gaudenzio Ferrari. L’église, également connue sous le nom de Chapelle Sixtine de Verceil, est entièrement ornée de fresques et contient certains des chefs-d’œuvre les plus importants de la Renaissance piémontaise tels que le retable de la Madone des orangers, l’Histoire de Marie-Madeleine, l’Histoire de la Vierge Marie, la Crucifixion et l’Assomption de la Vierge.

Les musées de Verceil

À Verceil se trouve le musée Borgogna, qui expose environ 800 œuvres, dont des meubles, des peintures et des sculptures allant de la Renaissance au XXe siècle. Le Musée du Trésor du Dôme abrite une incroyable collection d’objets sacrés et certains des manuscrits les plus importants du monde, comme le Livre de Verceil écrit entièrement en ancien anglo-saxon. À ne pas manquer aussi, le Musée Leone qui abrite une remarquable collection d’armes, d’objets, de mobilier et d’importantes pièces historiques de la ville et, enfin, le MAC (Musée archéologique municipal), qui rassemble plus de 600 pièces datant de l’époque romaine et illustre l’histoire de l’ancienne Vercellae.

Le centre historique de Verceil: tours médiévales, places et palais nobiliaires.

L’ancien centre-ville est un ensemble de rues, ruelles et places commerçantes datant des siècles passés, qui portent encore une trace bien visible de l’ancien urbanisme. Considérée comme l’un des centres les plus importants de l’Italie du Nord au Moyen Âge, Verceil conserve encore intacte dans son tissu urbain quelques traces de ce passé glorieux. Les plus significatives sont sans doute les tours médiévales, véritables symboles du pouvoir municipal et familial, qui font de Verceil l’unique ville à tourelles du Piémont. Citons en exemple la magnifique Tour de l’Ange, dont le nom est lié à de nombreuses légendes, qui surplombe la place centrale de Cavour. La place, qui a toujours été le cœur économique de la ville et probablement le site de l’ancien forum romain, est entièrement entourée de portiques et doit son nom au monument dédié au comte Camillo Benso qui se dresse au centre. À proximité se trouve la place du Palais de la ville, également connue sous le nom de place des poissons, en raison du marché aux poissons qui s’y tenait autrefois et qui conserve l’ancien broletto (hôtel de ville), siège du conseil municipal entre les XIIIe et XIXe siècles. À quelques kilomètres de la rue Duomo se trouvent certains des plus beaux palais nobiliaires de la ville. On peut citer le palais De Rege Thesauro, dont la façade est entièrement décorée en terre cuite; le palais Avogadro della Motta, où Napoléon a été accueilli à deux reprises; le palais Buronzo d’Asigliano, un splendide exemple de style néoclassique. D’autres palais aristocratiques intéressants peuvent être admirés le long du Cours Libertà, une importante rue commerciale qui traverse tout le centre historique. Vous y trouverez la Casa Centoris et la Casa Tizzoni, anciennes forteresses médiévales, qui possèdent respectivement une élégante cour de style Bramante et une salle richement décorée de fresques. Ne manquez pas les charmantes ruelles comme la via Foa, qui abritait autrefois le ghetto juif de la ville, où vous pourrez admirer la belle synagogue de style mauresque.

Œnogastronomie

Le chef-lieu n’abrite pas seulement des trésors et des chefs-d’œuvre artistiques. Même la gastronomie typique, simple et savoureuse, est une agréable découverte et peut satisfaire les palais les plus exigeants. À ne pas manquer: la Panissa, plat typique à base de riz, de haricots, de salam d’la duja (saucisson) et de couenne de porc; les Bicciolani, des biscuits parfumés à la cannelle, au clou de girofle et à la coriandre; les vins rouges ayant du corps, produits dans les terroirs voisins de Gattinara, reconnus comme parmi les meilleurs vins d’Italie pour leur délicatesse et leur harmonie.

Les pistes cyclables à travers les rizières et la Via Francigena

Pour les amateurs de tourisme lent et de vie en plein air, Verceil propose plusieurs itinéraires qui, à pied ou à vélo, mènent le long des routes du riz et permettent de découvrir le fascinant panorama de la «mer de carrés» qui entoure la ville. Riches de témoignages architecturaux et paysagers et d’ouvrages hydrauliques ingénieux, les rizières offrent des vues à couper le souffle en toute saison.

Les amateurs de cyclisme peuvent choisir parmi différents itinéraires touristiques, tels que les pistes cyclables à travers les rizières, pour découvrir la campagne de Verceil et certains de ses trésors, comme les Grange (au Moyen Âge, ensemble de bâtiments et de terrains détenus par une communauté de moines cisterciens), les parcs naturels et les nombreuses exploitations agricoles et rizeries qui se consacrent à la culture du riz depuis des générations.

Pour ceux qui aiment marcher, il est possible de suivre un tronçon de la via Francigena.Verceil, qui a toujours été un point de passage obligé pour ceux qui font le pèlerinage à Rome, est une étape importante sur ce chemin de la foi, qui peut être parcouru par tout le monde, et représente une voie alternative pour découvrir la richesse du territoire que la voie traverse.

Cathédrale de saint EusèbeAbbaye de Saint AndréEglise de saint ChristopheTour de l'Ange