Parcs

ENTE DI GESTIONE DEI SACRI MONTI (ORGANISME GESTIONNAIRE DES SACRI MONTI)

Le territoire couvert par l’Organisme est constituée de la partie de Varallo où s’élève le Sacro Monte, la Riserva Speciale Sacro Monte di Varallo (Réserve spéciale du Sacro Monte de Varallo).

Ici, les chapelles sont totalement immergées dans une végétation autochtone et exotique, selon le schéma des jardins de la Renaissance italienne.

ORGANISME GESTIONNAIRE DEL ESPACES PROTEGES DU TESSIN ET DU LAC MAJEUR

Pour la province de Verceil, l’organisme a en charge:

·la Réserve naturelle des Baragge: (Comprend les zones géographiques du Gattinara, Lenta, Lozzolo, Roasio et Rovasenda.) À la frontière nord-ouest du Piémont, entre les provinces de Biella et de Verceil, cette zone de Piémont est bordée à l’ouest par la Serra Morenica et à l’est par le fleuve Sesia. Des sols argileux et compacts, de vastes prairies laissant place à de mornes bruyères, tel est le paysage des Baragge: un lieu ayant beaucoup en commun avec la savane africaine. Le territoire de la Réserve des Baragge est idéal pour des excursions à vélo ou à pied, parmi la végétation typique (par exemple la bruyère, qui au début de l’automne colore le paysage de taches roses) et la faune (notons la présence de nombreux nids de cigognes blanches).

·Parc naturel delle Lame del Sesia: (Inclut les zones géographiques d’Albano Vercellese, Greggio, Oldenico et Villata.) Il couvre environ 900 hectares, sur un tronçon de près de 8 km de fleuve à la frontière entre les provinces de Verceil et de Novare. La région est fluviale et se caractérise par les lame, plans d’eau nés des ramifications du Sesia, et par les gerbidi, clairières nées sur des dépôts de gravier. La terre est continuellement façonnée par les crues du fleuve Sesia, et le long des berges se trouvent des bois, représentant désormais les derniers vestiges des forêts disparues de la plaine. La biodiversité dans cette zone restreinte est remarquable, avec plus de 140 oiseaux recensés. Il vous sera possible de visiter le Musée ornithologique.

·Île d’Oldenico: située à la limite du Parc des Lame, elle est entourée par le fleuve et abrite l’une des plus grandes héronnières d’Italie. C’est l’endroit idéal pour les ornithologues amateurs, qui peuvent utiliser la cabane d’observation sur les berges du Sesia pour observer la vie et les habitudes des oiseaux vivant à cet endroit.

·Réserve naturelle de la héronnière de Villarboit: elle s’étend sur environ 11 hectares, constitués principalement de rizières, et se développe sur des terres typiques des Baragge. Le cœur de la Réserve est constitué d’une forêt de 3 hectares.

·Réserve naturelle de la héronnière de Carisio: il s’agit d’une vaste héronnière située le long des rives du torrent Elvo dans la commune de Carisio. Suite à la coupe des bois, qui a eu lieu avant la création de la réserve, le terrain est maintenant recouvert de vastes étendues de robiniers.

ORGANISME GESTIONNAIRE DES ESPACES PROTÉGÉS DU PÔ DES RÉGIONS DE VERCEIL ET D’ALESSANDRIA

La zone de compétence de l’Organisme est bordée par la plaine de Verceil et les collines de Casale, principalement agricoles mais dotées d’une très grande biodiversité.

L’Organisme gère plusieurs réserves naturelles:

·Le Parc naturel du Bosco delle Sorti della Partecipanza à Trino: il s’agit de l’espace naturel protégé du Bosco, d’environ 600 hectares, créé en 1991. Ce petit poumon vert en plaine est une véritable rareté naturelle, le seul exemple de forêt de plaine dans la vallée du Pô, un environnement naturel autrefois commun, aujourd’hui disparu. Le Bosco, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est ce qui reste après les multiples activités de défrichement qui, grâce aux intérêts communs d’une administration collective, ont été interrompues, laissant la possibilité d’admirer cet incroyable témoignage d’une époque aujourd’hui révolue. Les complexes architecturaux des abbayes de Lucedio, Montarolo et Madonna delle Vigne sont inclus dans le périmètre du parc.

·Réserve naturelle de Fontana Gigante à Tricerro: nous y retrouvons un habitat marécageux abritant des plantes rares de la flore de la Plaine du Pô et présentant un intérêt ornithologique.

·Réserve naturelle du marais de San Genuario à Crescentino, Fontanetto Po, Livorno Ferraris, Trino: d’une importance naturaliste considérable pour la variété des oiseaux qui y nidifient.

·Réserve naturelle de l’Île de Santa Maria: elle tire son nom du petit mais caractéristique hameau qui surplombe le fleuve dans la région de Crescentino. C’est une petite perle dans le paysage de la végétation des rizières, la zone étant occupée par une colonie de hérons cendrés.

ORGANISME GESTIONNAIRE DES ESPACES PROTÉGÉS DE LA VALLE SESIA

Au cœur du Parc le plus haut d’Europe pour la province de Verceil, l’organisme est composé de:

·l’Alta Valsesia: (qui comprend les zones géographiques d’Alagna Valsésia, Alto Sermenza, Carcoforo, Fobello et Rimella.) Créé en 1979, il s’étend des 900 aux 4559 mètres de la Punta Gnifetti (Pointe), ce qui en fait la zone protégée la plus haute d’Europe. Compte tenu de la différence d’altitude considérable, le parc abrite une grande variété de milieux naturels ainsi qu’une diversité remarquable de flore et de faune. Il existe de nombreux chemins de randonnée sillonnant au cœur de panoramas spectaculaires uniques. À ne pas manquer la visite du Musée naturaliste de Carcoforo.

·Sentier glaciologique: situé sur le territoire d’Alagna Valsesia, il s’étend de 1500 à 2070 m et permet de connaître les glaciers de la Valsesia à travers 8 panneaux où l’on peut découvrir l’évolution du glacier.

·Le Mont Fenera: (se trouve à cheval sur les communes de Borgosesia et Valduggia). Situé en Basse Valsesia, il est devenu Parc naturel en 1987. Important complexe sédimentaire de la Valsesia, il possède de nombreuses grottes karstiques, dans sa partie occidentale, où des découvertes de grande importance archéologique et paléontologique ont été faites et continuent à être faites au fil des ans. En fait, des traces de l’homme de Néandertal (datant d’environ 200000 ans), de l’ours des cavernes (éteint depuis environ 20000 ans) ainsi que du rhinocéros de Merk ont été retrouvées. Un bon réseau de sentiers permet de parcourir le mont jusqu’à son sommet, à 899 m, d’où l’on peut jouir d’un splendide panorama.

Sesia Val Grande Geopark, Géoparc mondial de l’UNESCO: en font partie les régions d’Alagna Valsesia, Alto Sermenza, Balmuccia, Boccioleto, Borgosesia, Campertogno, Carcoforo, Cellio con Breia, Cervatto, Civiasco, Cravagliana, Fobello, Gattinara, Guardabosone, Lozzolo, Mollia, Pila, Piode, Postua, Quarona, Rassa, Rimella, Roasio, Rossa, Scopa, Scopello, Serravalle Sesia, Valduggia, Varallo, et Vocca. De nombreux sites ont en commun les processus de formation des Alpes qui ont déformé la croûte terrestre jusqu’à l’émergence des parties les plus profondes. Le Super volcan de la Valsésia en est un exemple.
Sacro Monte de VaralloAlpe FallerPont de CrescentinoRéserve naturelle de BaraggeBois de la PartecipanzaGrottes du Mont Fenera