Oeno-gastronomie

UNE GASTRONOMIE TYPIQUE

La province de Verceil présente trois types de paysages en l’espace de quelques kilomètres: le paysage montagneux de la Valsesia, dominé par le Mont Rose; le paysage de collines des terroirs qui s’étendent entre Gattinara, Roasio, Lozzolo et Serravalle Sesia ainsi que la zone située autour de Moncrivello, et celui de plaine dominé par les rizières de Verceil. Trois paysages qui sont le résultat d’une façon précise de vivre la région par l’homme, inévitablement conditionné par les aspects climatiques, morphologiques et territoriaux, par l’altitude et la morphologie du terrain.

Tous ces facteurs ont considérablement influencé le type de nourriture ainsi que les recettes typiques: des plats simples, préparés avec les fruits de la terre et, pour les plus chanceux, avec ceux de la chasse, de la pêche ou ceux recueillis au cours d’une promenade dans les bois. Les saveurs fortes et authentiques, transmises par l’ancienne tradition paysanne, sont la confirmation de la véritable richesse de notre territoire.

Le Vercellese

Le véritable roi des tables de Verceil est le riz: céréale polyvalente qui triomphe dans la Panissa, le plus typique des risottos de Verceil, accompagné de haricots, de couenne de porc, de hachis de lard, d’herbes et de salam d’la duja (saucisson). Toutefois, le riz n’est pas le seul produit qui fait la grandeur de l’agriculture et de la cuisine locale.

Les plats qui ne sont pas à base de riz sont tout aussi attrayants et savoureux: la fagiolata, plat typique de la période du carnaval (le plus grand d’Italie se tient à Santhià); les grenouilles sont cuisinées de toutes les façons possibles; le porc frit, aliment de base du régime paysan de Verceil, puisque chaque partie est rigoureusement consommée, les omelettes «rognose» (avec du saucisson émietté) et la ciburea et la ratatuja (préparations très savoureuses d’abats et de pommes de terre dans leur «bagna» (jus)).

Aussi vieille que la culture du riz, nous trouvons celle du haricot rouge de Saluggia et du haricot de Villata. La partie occidentale de la région possède un talent particulier pour la production de fruits et légumes: asperges, courgettes et kiwis prospèrent à Borgo d’Ale, mais surtout les pêches à chair blanche qui ont obtenu une marque pour leur type.

Pour terminer le repas sur une note sucrée, vous pouvez choisir entre la très délicate pâte brisée des Bicciolani ou la tartufata. Les premiers sont des biscuits friables aromatisés à la cannelle, au cacao et aux clous de girofle: leur goût et leur nom inimitables, comme le déguisement du carnaval de la ville, sont le symbole de Verceil. Le second est un gâteau fait de génoise, fourré d’une crème onctueuse. La base est garnie de noisettes hachées et terminée par un nappage de feuilles de chocolat moelleuses saupoudrées de sucre glace.

Valsesia

Lorsque l’on monte en altitude, les saveurs changent aussi: en Valsesia, la cuisine est composée de plats décidément copieux, inventés pour défier l’hiver. Quelques exemples? La polenta concia (polenta au fromage fondu) et les capunèt, de simples petits rouleaux réalisés avec des feuilles de rhubarbe remplies tour à tour d’un mélange haché de mortadelle, de persil, d’ail, d’oignon et de pain trempé dans du lait, le tout braisé dans du beurre, un peu de bouillon et du vin blanc.

Dans l’air pur de la «vallée la plus verte d’Italie», on trouve la tomme de la Valsesia, un fromage typique à pâte dure ou semi-molle: il en existe différentes variétés, tant fraîches que matures, également aromatisées avec des épices, de l’ail et du piment ou grâce à un type de maturation particulier.

À ne pas manquer: les straccetti et la mocetta, une cuisse de chamois élaborée comme le jambon cru et servie en tranches très fines, les pommes de terre masarai, la turta d’Alagna ou l’uberlekke, une viande bouillie d’origine Walser préparée avec différents types de viande salée d’animaux typiques des forêts de la Valsesia, parfois servie avec des légumes ou du saucisson.

Et comment ne pas mentionner les miacce? Il est difficile de dire si elles sont sucrées ou salées. Il s’agit de gaufrettes simples, très fines et croustillantes, authentiques et si bonnes qu’elles se marient bien avec tout: le miel, le gorgonzola, les confitures, le speck, le Nutella mais surtout avec la Tomme de Valsesia.

Et quoi de mieux pour accompagner ces plats savoureux qu’un bon verre de vin des terroirs du Nebbiolo du Nord du Piémont? Venez découvrir nos plus grands vins.
Gastronomie typiquePanissaToma de ValsesiaBiscuits Bicciolani