Sports fluviaux

Sports fluviaux

Un fleuve de passion coule dans la Valsesia: il naît des 4299 m du Col du Sesia et se jette dans le Pô, après avoir traversé la province de Vercelli tout entière et après avoir recueilli les eaux de nombreux torrents, grands et petits. Un fleuve qui a fait office de ligne de frontière au temps des Celtes et qui a su stimuler l’intérêt de Léonard de Vinci, qui avait projeté une série de canalisations pour le compte de Ludovic Sforza. Un fleuve qui aujourd’hui enflamme la passion de nombreux sportifs: une passion éperdue pour le canoë, le kayak, le rafting et l’hydrospeed, comme poussée à des défis avec l’eau vive toujours plus captivants; la passion historique pour la pêche à la mouche, caractéristique de ces rives, transmise de génération en génération dans le respect de la tradition; la profonde passion pour la nature non contaminée du Sesia et de sa vallée: des eaux limpides, des vues suggestives et des paysages de très grande beauté. On ne peut lutter contre la passion pour le plus beau fleuve d’Italie qui, en 2002, Année Internationale de la Montagne, a été l’exaltant terrain de compétition des Championnats Mondiaux de canoë et de kayak. Pour ces sports, le Sesia offre le meilleur de soi à la fin du printemps, entre mai et juin, et le long du tronçon qui va de Campertogno à Varallo.