Ecomusées

Ecomusées

Le musée vivant de la vallée de Sesia, créé en 1999, vise à promouvoir le territoire dans son ensemble par la protection de la mémoire historique et l'expression de la culture matérielle, en insistant sur la façon dont les activités humaines ont caractérisé la formation et l'évolution du paysage. Peut-être parce que l'écomusée est quelque chose de plus qu'une suite de salles à parcourir pour admirer des œuvres d'art, des minéraux rares ou des armes anciennes: c'est la manière la plus vraie et la plus efficace pour raconter la vie, les habitudes, la société d'un peuple ainsi que le lien unissant l'homme à son territoire. L'écomusée ne se construit pas en choisissant des "pièces rares" et en les amenant dans une belle demeure située, peut-être, à des centaines de kilomètres du point de départ; il se construit en identifiant, dans une zone spécifique, une particularité à sauvegarder, par exemple une certaine manière de cultiver la terre ou de produire la laine, le pain ou le riz et, et sans déplacer quoi que ce soit, on valorise et on récupère, sur place, les édifices et les outils de travail traditionnels, dans le cadre où ils se sont développés et ont été utilisés peut-être pendant des siècles.

Dans la province de Vercelli il ya deux écomusées:

1- Ecomusée de la Valsesia, qui est divisé à son tour en:

2- Ecomusée des Terres d'Eau